#Corse, #Corsica – La Lutte de Libération Nationale sur internet depuis 2006

UnitaInfurmazione 19 April 2011 Comments Off on #Corse, #Corsica – La Lutte de Libération Nationale sur internet depuis 2006
#Corse, #Corsica – La Lutte de Libération Nationale sur internet depuis 2006

Votre site hébergé à partir de 3€ par mois...
Votre nom de domaine offert... Pour tout paiement au comptant d'une année d'hébergement...en cliquant sur le logo IPFIXE
EuroWH hébergement internet

Depuis 2006 (article la LLN sur internet), l’internet est devenu un média obligé pour toutes les composantes du mouvement national. L’Associu Sulidarità a un nouveau site d’information et de vente. Le CAR est devenue la CAR de Corsica Libera. Corsica Nazione, U Rinnovu, L’ANC et Strada Dritta ont fusionné dans la réalité et sur le net pour donner naissance à Corsica Libera.

Les Territoriales de 2010 ont été massivement “jouée” sur facebook, Femu a Corsica, le PNC, Inseme per a Corsica, Inseme per Bastia, Corsica Libera… ont tous une page facebook, un compte et des “supporters actifs” sur le réseau social. Plus de 30% des voix pour le mouvement national !

Sans aucun doute, Corsica Libera est la structure qui actuellement occupe le mieux l’espace virtuel, avec l’actualisation régulière de son site et la présence de plus de 6000 membres sur la page officiel Facebook ainsi qu’une bonne présence sur Twitter.

Non loin derrière l’Associu Sulidarità recueille elle aussi plus de 6000 membres, tandis que Femu a Corsica “partage” ses troupes avec moins de 3000 membres sur la page et tout autant sur le groupe Facebook.
Loin derrière mais nouvellement crée sur le réseau social, le PNC, Scelta Para et A Manca, débute une longue activité de promotion et d’information.
Scelta Para, dernier né dans l’obédience LLN indépendantiste de gauche a démarrer en premier lieu sur Facebook, puis sur la toile avec son site officiel.
A Manca, mouvement de la gauche nationaliste, a adhérer à la communauté “wordpress” et propose des articles régulièrement sur son site officiel.

 

Seul Jean-Guy Talamoni, Paul-Jo Caïtucoli et Edmond Simeoni possèdent leur propre blog d’information, peu dans le mouvement national se sont lancés dans l’aventure.
Du cotés des syndicats du mouvement national historique, la Ghjuventù Paolina est toujours active sur la toile, le STC fort de 3 sites a complètement disparu mais un blog est apparu début 2011 et  il possède une page Fan et des comptes sur Facebook, A Cunsulta di i Studienti Corsi (C.SC) de Corti a son site en sommeil depuis sa disparition du terrain, A Cunsulta di a Ghjuventù Corsa (CGC) qui remplace la Ghjuventù Indipendentista et la CSC a sa propre page sur Facebook. A Cunsulta Naziunale possède également son site officiel dont les mises à jours sont irrégulière.
Les réseaux sociaux ont été pris d’assaut par les “natios” , images de profil “résistants” avec des slogans “militants”, groupes et pages en soutien à diverses causes, on y trouve de tout, y compris le meilleur comme le pire. Des internautes peu scrupuleux du sacrifice des militants publics et clandestins détournent les idées, slogans, photos, articles afin de faire la promotion du nazisme et du racisme au nom de la Corse.
Heureusement les partis et mouvements ont des informations officielles qu’ils proposent sur leur pages facebook.
Unità Naziunale a été victime plusieurs fois de censure sur Facebook, pour des “raisons de sécurité” selon un des responsables de ce réseau social. Mais aussi d’attaques informatiques régulières sur le serveur d’hébergement dont la dernière a eu raison de trois ans d’archivages… (aout 2008- mars 2011).
Avec la mise en place il y a 2 ans d’un partenariat virtuel entre la page Corsica Infurmazione et le site Infurmazione d’Unità Naziunale, l’actualité internationale et le dossier corse sont quotidiennement mis en ligne sur le site Corsica Infurmazione, puis sur Facebook, Twitter et Netvibes. Informations reprises sur Google News ainsi que sur de très nombreux flux RSS (L’ensemble du portail Unità générait quelques 6000 visites par jour, avant l’attaque de mars)
Heureusement, la lutte continue sur les sites et pages officielles présentes sur la toile.
Attention le risque actuellement sur la toile est d’avoir son discours dilué dans la masse des informations présentes sur les réseaux sociaux, et surtout l’émergence d’un individualisme “milit@nt” chacun luttant pour sa paroisse et non plus l’intérêt collectif du peuple corse à travers l’Unité Nationale, reprenant des idées pour développer des thèses qui n’ont rien à voir avec la LLN et la Cause du Peuple Corse.
Il convient donc d’avoir sur la toile comme dans la vie réelle un réseau unifié, la toile étant un ensemble de fil interconnecté les uns avec les autres.
C’est pour cela qu’aujourd’hui Unità Naziunale, Portail de la Lutte de Libération Nationale, devient aussi le portail du mouvement national dans son ensemble afin que L’Unità Naziunale ne soit pas uniquement un “slogan virtuel” n’en déplaise à ceux qui n’ont pas une vision collective de ce peuple qui n’appartient qu’aux Corses.

Retrouvez sur Corsica Infurmazione, toutes les informations du dossier corse et du mouvement national.

Azezzu (Avril 2011)

 

Votre site hébergé à partir de 3€ par mois...
Votre nom de domaine offert... Pour tout paiement au comptant d'une année d'hébergement...en cliquant sur le logo IPFIXE
EuroWH hébergement internet

Comments are closed.

error: Content is protected !!