Langue #corse #Présidentielle 2012 : la mairie d’Ajaccio réagit après les propos de Nicolas Sarkozy et Jean-Luc Mélenchon

UnitaInfurmazione 5 March 2012 Comments Off on Langue #corse #Présidentielle 2012 : la mairie d’Ajaccio réagit après les propos de Nicolas Sarkozy et Jean-Luc Mélenchon

Votre site hébergé à partir de 3€ par mois...
Votre nom de domaine offert... Pour tout paiement au comptant d'une année d'hébergement...en cliquant sur le logo IPFIXE
EuroWH hébergement internet

(Alex Bertocchini – Alta Frequenza) – La langue corse, et par extension la ratification par la France de la Charte européenne sur les langues minoritaires, constituent-elle une ligne de partage, voire de fracture entre les différents courant de gauche ? Une question que l’on ne peut éluder en cette période de prospection électorale. Beaucoup, et y compris au sein même du Parti Communiste, se sont offusqués des déclarations faites sur ce thème par Jean-Luc Mélenchon avant son voyage en Corse, et des déclarations répétées lors du meeting qu’il à tenu à Bastia récemment. Le leader du Front de Gauche l’a dit haut et fort : il n’est pas contre cette charte sur les langues minoritaires mais contre certains articles de celle-ci qui créeraient ce qu’il appelle une fragmentation des droits sociaux. On ne partage pas forcément cette position, et notamment du coté de la mairie d’Ajaccio au sein de l’équipe de Simon Renucci. Tumasgiu D’Orazio conseiller municipal chargé de la langue corse avait, on sent souvient, vivement réagit à la phrase de Nicolas Sarkozy selon laquelle “quand on aime la France, on ne propose pas de ratifier la charte des langues régionales”. Un discours qui n’a pas de sens pour Tumasgiu d’Orazio.

.

This content is restricted to site members.

Contenu réservé aux membres

Votre site hébergé à partir de 3€ par mois...
Votre nom de domaine offert... Pour tout paiement au comptant d'une année d'hébergement...en cliquant sur le logo IPFIXE
EuroWH hébergement internet

Comments are closed.

error: Content is protected !!