#corse – “Dumè Gallet, un omu veru, un musicante, un passiunatu…”

admin 20 April 2013 Comments Off on #corse – “Dumè Gallet, un omu veru, un musicante, un passiunatu…”

Dumè Gallet, militant et acteur culturel de la première heure est décédé ce mercredi 17 avril. Il était aussi un militant associatif engagé pour les droits de l’homme et dans le soutien actif aux prisonniers politiques (déjà à l’époque d’A Riscossa) , un des membre fondateur du groupe Canta u Populu Corsu dès le Riacquistu 1973, représentant de la C.C.N dont il sera le porte parole à Barcelone dans les années 80, puis élu à l’Assemblée de Corse en compagnie de Petru Poggioli et Yves Stella en 1984. auteur Dumè Gallet était un ardent défenseur de la langue Corse et de son peuple (DOCulture) Dumé a une très longue histoire d’amour avec la Corse. Il était un militant culturel et politique engagé au cœur d’un des groupes de référence de musique corse “Canta U Populu Corsu”. Il a payé le prix fort de cette lutte pour la sauvegarde d’une culture à l’époque où l’état français et une partie du peuple corse étaient engagés dans un conflit très souvent armé. Après 10 ans de vie en Nouvelle-Calédonie, où il s’était naturellement impliqué dans la vie culturelle kanak, il est revenu habiter en Corse dans la maison de son grand-père à Riventosa. Il était aussi un professeur de violon traditionnel à l’université de Corte, il transmettait la musique des « vieux » afin qu’elle soit préservée, tout en enseignant ses valeurs et en particulier l’ouverture au monde. Il avait bien compris que l’avenir de la corse, qu’il soit culturel, social ou économique, est entre les mains de la jeunesse. Il continuait à faire vivre la musique qu’il aimait grâce à des veillées musicales au village. Cette tradition animait le quotidien des villageois en leur permettant de se réunir. Dumé travaillait aussi à la réinsertion de jeunes en difficultés, par le travail sur des petits chantiers. Auteur du livre : “Lumière des îles, Itinéraire en terre kanak” ; D’une enfance « parisienne » aux vacances passées au village; Du retour en Corse à son départ en Nouvelle Calédonie; De Canta u Populu Corsu à son élection à l’Assemblée de Corse où, en 1984, benjamin de l’Assemblée, il refuse de siéger aux côtés de l’éphémère Président Front National; De Riventosa à Nouméa puis de la terre Kanak à Riventosa, Dumenicu Gallet nous entraîne sur un chemin initiatique en pays Kanak où ces vieux, contre un geste d’humanité, nous ouvrent les portes d’une civilisation. Quelques

.

This content is restricted to site members.

Contenu réservé aux membres

Comments are closed.

error: Content is protected !!